Communiqué 3

Nous vous présentons les grandes lignes de notre programme clair et concret.

En cohérence avec notre sondage citoyen, notre fil conducteur est une gestion participative et transparente avec les Pornichétins.

UNE VRAIE PARTICIPATION DES PORNICHÉTINS AUX DÉCISIONS MUNICIPALES

Nous mettrons en place un budget participatif dédiés aux projets proposés par les habitants puis choisis par eux à l’occasion de « La Journée Citoyenne ».  Nous rejoignons ainsi les 2 000 communes de France qui l’ont adoptée. Cela peut aller de chantiers d’amélioration du cadre de vie, de rénovation d’équipements, de valorisation de l’histoire et du patrimoine à des projets associatifs, culturels, éducatifs ou tout simplement ludiques.

Les jeunes seront eux aussi associés à la vie communale, pourront apporter leurs idées et proposer des projets.

Nous créerons un Conseil des Sages. Celui-ci par ses avis et ses études donne des éclairages au Conseil Municipal sur les différents projets intéressant la commune et apporte une critique constructive. Le Conseil des Sages a un pouvoir consultatif s’inscrivant dans une démarche participative importante pour la vie démocratique de notre commune.

Enfin, nous désignerons  un  médiateur pour améliorer vos échanges avec  la commune lors d’un désaccord.

UNE URBANISATION RAISONNÉE A TAILLE HUMAINE

L’urbanisation galopante  est une véritable préoccupation des Pornichétins.

Pour préserver le cadre de vie familial et balnéaire, nous choisissons un urbanisme raisonné où l’humain est prioritaire par rapport au seul cadre réglementaire.

Pourquoi chercher à construire toujours plus de logements au-delà des besoins? Il faut s’interroger sur la capacité d’accueil de la ville sans dégrader notre cadre de vie et notre environnement.

Dans ce contexte, le logement des familles est une de nos priorités et nous proposons de poursuivre la réalisation de lotissements communaux ou de mettre en œuvre des possibilités de louer avec un bail de longue durée  un terrain pour construire.

Les équipements publics, les circulations et le stationnement seront dimensionnés en cohérence avec le rythme de développement urbain.

Nous étendrons le périmètre de l’Aire de mise en Valeur du Patrimoine Architectural et Paysager afin de mieux protéger l’habitat existant.

Nous étudions la faisabilité de suspendre la vente du stade Louis Mahé et réfléchissons avec les habitants à une nouvelle destination.

Côté front de mer, nous rencontrerons les futurs élus Baulois pour une vraie homogénéité du projet de rénovation. Cette opération mérite un véritable plan de circulation. Le report du trafic routier ne doit pas détériorer la vie des autres quartiers de Pornichet. La cohérence des projets en termes de stationnement et de végétalisation avec la ville de la Baule est essentielle pour l’attractivité touristique de cet aménagement.

Concernant les ports, prenons le temps d’une réelle concertation, Identifions les besoins et préservons un nautisme abordable sans tomber dans le gigantisme !

UN PROJET DE VILLE SOLIDAIRE AVEC SES HABITANTS

Pour bien vivre à Pornichet, la ville devra être solidaire avec ses habitants.

Une ville solidaire doit répondre aux besoins de tous les Pornichétins: enfants, jeunes, familles, actifs, retraités, handicapés, résidents principaux et secondaires, nouveaux habitants, etc.

Nos priorités vont vers la réalisation d’un hébergement pour les jeunes actifs (15 à 20 logements de type T1/T1bis), une maison partagée destinée aux personnes âgées isolées autonomes (10 logements) à faible revenu, ainsi qu’une maison de santé pour répondre aux difficultés d’accès aux soins. Ces projets pourraient voir le jour sur le site de l’ancienne école Jean Macé préservant ainsi  la vocation sociale de cet endroit.

UN RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT ET UNE ÉCONOMIE DURABLE AU QUOTIDIEN

Pour le bien-être à Pornichet, le respect de l’environnement est primordial et intégré à toutes nos actions. Les espaces verts et boisés seront protégés de tous les excès avec un contrôle renforcé des permis de construire. La plantation d’arbres de haute tige compensera le trop grand nombre d’abattage  de ces dernières années. Nous soignerons et restaurerons les zones humides, et favoriserons tous les projets en lien avec la biodiversité.

Des agents municipaux seront formés pour lutter contre les incivilités vertes et celles qui touchent la propreté urbaine complété par une sensibilisation des enfants des écoles.

Dans le cadre de la transition énergétique, une priorité sera donnée à la rénovation des bâtiments communaux énergivores. De plus, l’éclairage public sera être globalement repensé.

 Nous porterons une attention particulière au caractère naturel des plages et des tests de gestion différenciée seront réalisés sur celles de Bonne Source et sainte Marguerite.

ET AUSSI POUR VOTRE QUOTIDIEN

  • Dans le cadre de nos relations avec l’Agglomération, nous demandons un rééquilibrage des relations et des compétences entre la commune et l’intercommunalité notamment dans la priorisation des actions. Par exemple, la restauration du sentier côtier qui relève de la Carène est  indispensable et a été trop délaissée.
  • Dès 2020, nous élaborerons un plan de circulation communal intégrant tous les moyens de déplacement (voiture, vélo, piéton …) qui servira de base au programme d’entretien de la voirie et des chemins.
  • Nous serons soucieux d’accompagner toutes les initiatives sociales, culturelles et sportives.
  • La sécurité des habitants et la lutte contre les incivilités au quotidien feront partie de nos préoccupations que nous organiserons en collaboration avec la Police Nationale.
  • Nous établirons un programme pluriannuel concernant la mise en conformité des espaces et bâtiments publics, qu’il convient d’accélérer (accessibilité PMR).
  • Nous n’augmenterons pas les taux des impôts communaux pour tous les habitants qu’ils soient en résidences principales ou secondaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*